Pause

Mon rythme d’écriture s’est ralenti ces dernières semaines et s’arrête totalement pour celles qui viennent. Je reviendrai en décembre avec de nouvelles recettes de cocktails. En attendant, voici mes derniers achats un peu particuliers à Budapest où j’ai passé quelques jours: l’Unicum est une liqueur très amère aux herbes, le Cimeres est parait-il une sorte de grappa et à l’arrière, il y a deux bouteilles de palinka, des eaux de vie à la poire et à l’abricot.

Puka Punch

Le Puka Punch est un cocktail tiki créé par Ray Buhen du Tiki-Ti à Los Angeles aux alentours de 1960. Ce bar existe toujours et appartient aujourd’hui à son fils Mike et son petit-fils Mike Jr. Ray Buhen, d’origine philippine, a commencé sa carrière de barman chez Don The Beachcomber et a travaillé dans différents endroits légendaires du monde tiki de L.A.  avant d’ouvrir le Tiki-Ti en 1961. Il connaissait tout le répertoire de Don mais a aussi créé de nombreux autres cocktails.

La recette a été publiée dans Beachbum Berry Remixed:

  • 1 oz de jus de citron vert
  • 3/4 oz de jus d’orange
  • 3/4 oz de jus d’ananas (Delhaize)
  • 3/4 oz de sirop de fruits de la passion (fait maison)
  • 3/4 oz de « honey mix » (parts égales de miel et d’eau)
  • 1/4 oz de falernum (fait maison)
  • 1 oz de rhum porto-ricain blanc (Havana Club Añejo 3 Años)
  • 1 oz de rhum ambré des Iles Vierges (remplacé par un autre rhum ambré mais je ne sais plus lequel)
  • 3/4 oz de rhum jamaïcain brun (Appleton Extra 12 ans)
  • 3/4 oz de rhum demerara Lemon Hart 151-proof (ne pas mélanger avec le reste)
  • 1 trait de bitters Angostura
  • 8 oz de glace pilée

Mettre tous les ingrédients sauf le Lemon Hart dans un blender et mixer pendant cinq secondes à grande vitesse. Verser sans filtrer dans un grand verre et ajouter le Lemon Hart par dessus. Garnir d’une cerise piquée dans un bout d’ananas et d’orange.

Difficulté: **** J’ai déjà beaucoup d’ingrédients chez moi mais toujours pas de rhum des Iles Vierges (Cruzan) que j’ai remplacé si je me souviens bien par un rhum de la Barbade, voire de Trinidad. Je constate maintenant que j’aurais pu le remplacer par un rhum cubain.

Goût: le Puka Punch est un cocktail au goût assez complexe, avec une dominante de miel et de rhum demerara mais il ne fait pas partie de mes favoris. Et vu la quantité d’alcool, mieux vaut prendre son temps pour le boire !

West Indies

Imaginé par Julien Lopez pour le Papa Doble en 2011, le West Indies a été construit à partir d’un daiquiri mais est beaucoup plus explosif en bouche et les arômes persistent plus longuement.

La recette vient de Cocktails. Leçons de dégustation de Julien Escot.

  • 50 ml de spiced rhum (Captain Morgan)
  • 20 ml de jus de citron vert frais
  • 20 ml de sirop de vanille (Monin)
  • 3 gouttes de créole bitters The Bitter Truth
  • 1 pincée de cannelle moulue
  • 1 pincée de noix de muscade

Mettre tous les ingrédients sauf la muscade dans un shaker avec des glaçons et secouer vigoureusement. Filtrer dans un verre old fashioned rempli de glaçons. Décorer d’une pincée de noix de muscade.

Difficulté: *** pas très compliqué mais demande des ingrédients précis.

Goût: un cocktail sucré, vanillé, citronné et épicé qui mérite une bonne dose de bitters pour contrecarrer le côté très sucré.

Panorama Punch

Les expositions universelles ont toujours été des endroits de création et de découverte, y compris pour les cocktails. Celle de Seattle en 1962 s’est tenue pendant la grande époque du tiki, quand des bars et restaurants « exotiques » ont envahi les Etats-Unis. Le Panorama Punch était servi au restaurant Eye of the Needle au sommet du Space Needle construit pour l’expo. L’endroit offrait un superbe panorama de la région et mettait une heure pour faire un tour complet. Comme souvent, il existe des recettes différentes – les barmen de l’époque étaient peu enclins à divulguer leurs secrets.

Celle qui vient de Beachbum Berry Remixed ne contient qu’un type de rhum. J’ai croisé une autre recette qui combiene rhum jamaïcain et rhum agricole.

  • 1 1/8 oz. de jus de cranberry
  • 1/2 oz de jus de citron vert pressé
  • 2 1/4 oz. de jus d’orange pressé
  • 2 1/4 oz. de rhum porto-ricain blanc (Havana Club Añejo 3 años)
  • 3/8 oz. de sirop de sucre
  • 4 oz. ou une demi tasse de glace pilée

Mettre tous les ingrédients dans un blender et mixer pendant dix secondes. Verser dans un verre collins, ajouter des glaçons pour remplir le verre et décorer avec la peau du demi citron vert.

Difficulté: ** à part les mesures un peu compliquées (j’ai divisé en deux les mesures citées dans le livre), rien de bien difficile à trouver au point de vue des ingrédients.

Goût: un cocktail très frais et citronné, simple mais efficace, parfait pour l’été (ou pour se souvenir de l’été).