The Canon Cocktail Book: Recipes from the Award-Winning Bar

The Canon Cocktail Book

Jamie Boudreau & James O. Fraioli, The Canon Cocktail Book: Recipes from the Award-Winning Bar: le Canon est un bar reconnu de Seattle, créé par Jamie Boudreau en 2011. Ce livre explique son histoire mais aussi comment créer son propre bar: choisir le lieu, l’aménager, trouver le personnel adéquat… Mais ce n’est pas le plus important: il est accompagné de nombreuses recettes originales, dont beaucoup sont relativement faciles à réaliser avec des ingrédients courants. D’autres sont plus compliquées, demandant des ingrédients à préparer à l’avance mais l’auteur explique comment réaliser ces sirops, infusions et autres breuvages. Chaque recette est remise dans son contexte et clairement détaillée. Voici quelques recettes que j’ai déjà postées sur ce blog mais j’en ai réalisé bien d’autres. C’est un livre que je recommande chaudement et qui fait partie de mes favoris – ceux qu’on reconnaît bien vite parce qu’ils ont été feuilletés trop souvent.

Rigadoon

Rigadoon

C’est une fois de plus l’ingrédient qui m’a poussée à trouver une recette. Il y a quelques années, j’avais acheté un citronnier qui était censé être de la limette de Tahiti. Or les fruits qu’il produit ne ressemblent en rien à cela: ils ne sont pas verts mais oranges (à l’intérieur aussi), et de petite taille (environ 3 cm de diamètre). Je soupçonne qu’il s’agit de calamondin (ou kalamansi): ils ont en effet un léger goût d’orange tout en étant aussi acides qu’un citron. C’est un peu par hasard que je suis tombée sur le Rigadoon, une recette de Phil Ward datant de 2008, dans Death & Co, un livre qui contient un énorme choix de recettes tout à fait réalisables. Fin octobre, il me restait justement encore un peu de basilic thaï au jardin, mais c’était vraiment la fin de la saison.

  • 6 cl (2 oz) de gin Tanqueray London Dry (Bombay Sapphire)
  • 2,2 cl (0,75 oz) de purée de kalamansi Boiron (jus de kalamansi du jardin)
  • 0,7 cl (0,25 oz) de jus de citron
  • 2,2 cl (0,75 oz) de sirop de sucre
  • 4 feuilles de basilic thaï
  • pour la décoration: une feuille de basilic thaï

Mettre tous les ingrédients dans un shaker avec des glaçons et secouer. Filtrer à travers une passoire et verser dans une coupe. Décorer d’une feuille de basilic thaï.

Difficulté: **** à moins d’avoir un kalamansi comme moi, ça risque d’être compliqué ! Mais les plantes sont très courantes en jardinerie. Et j’imagine qu’on peut les remplacer par d’autres agrumes plus ou moins spéciaux. Quant au reste, c’est plutôt facile à trouver.

Goût: un cocktail frais et fruité, dans lequel le léger goût du basilic se marie très bien aux arômes herbacés du gin et l’acidité du calamondin. Je regrette juste que mon basilic n’ait pas donné plus de goût. En fin de saison, les feuilles deviennent assez dures et j’aurais sans doute dû l’écraser au pilon avant de rajouter les autres ingrédients dans le shaker.

The Eliza

The Eliza

The Eliza est un cocktail créé par Devon Tarby en 2016, inspiré du French 75.

La recette vient de Cocktail Codex:

  • 1,5 cl (0,5 oz) de gin Aviation (Tanqueray Bloomsbury)
  • 0,7 cl (0,25 oz) d’eau-de-vie Clear Creek à la poire (Bestilo, eau-de-vie hongroise)
  • 0,7 cl (0,25 oz) de liqueur de cassis noir de Bourgogne Giffard (Supercassis Védrenne)
  • 1,5 cl (0,5 oz) de jus de citron
  • 1,5 cl (0,5 oz) de sirop de sucre
  • 1 trait de bitters à la lavande Scrappy’s
  • 12 cl (4 oz) de vin mousseux sec frais (prosecco)

Mettre tous les ingrédients sauf le vin mousseux dans un shaker avec des glaçons et secouer. Filtrer dans une flûte à champagne et ajouter le vin mousseux, le mélangeant rapidement avec une cuillère de bar.

Difficulté: *** divers ingrédients mais rien de très compliqué à trouver, sauf peut-être le bitter qui est moins courant mais qui pourrait être remplacé par un bitter classique (Angostura)

Goût: un cocktail frais et pétillant, au goût fruité et floral, avec de subtiles notes de poire. Personnellement, je l’ai trouvé un peu confus.