La Perla

La Perla

Cette semaine, je voulais préparer un cocktail totalement différent de mes habitudes, tout en n’utilisant pas trop d’ingrédients. En feuilletant Cocktail chronicles de Paul Clarke (un des livres vers lesquels je reviens souvent quand je suis en manque d’inspiration), je suis tombée sur La Perla, un cocktail qui correspondait bien à mes souhaits et qui m’intriguait en même temps. En effet, ce cocktail, créé en 2005 par Jacques Bezuidenhaut à San Francisco, combine des ingrédients inédits, surtout à cette époque: de la tequila, du sherry et de la liqueur de poire. Depuis, la recette a été partagée dans de nombreux livres, devenant un nouveau classique.

  • 4,5 cl (1,5 oz) de tequila reposado (El Domador)
  • 4,5 cl (1,5 oz) de sherry manzanilla (Osborne)
  • 2,2 cl (0,75 oz) de liqueur de poire (Crème de poire Williams Merlet)
  • un zeste de citron pour décorer

Mettre tous les ingrédients dans un verre à mélange avec des glaçons et remuer pour bien refroidir. Filtrer dans un verre à cocktail et décorer avec un zeste de citron.

Difficulté: *** trois ingrédients mais pas les plus courants. La tequila vient du supermarché, le reste d’un site web (mais pourrait être commandé chez un caviste).

Goût: le mélange des trois ingrédients donne un arôme de cacao (je suis peut-être la seule à goûter ça), mais laisse bien passer le goût boisé du sherry. Un cocktail intéressant et au goût surprenant – je ne m’attendais pas du tout au côté chocolaté et sec en même temps.

Lingua Franca

Lingua Franca

Le Lingua Franca, un cocktail créé en 2011 par Martin Cate pour le Smuggler’s Cove de San Francisco, est un voyage dans le monde entier par la combinaison inédite de différents alcools et ingrédients.

La recette vient du magazine Imbibe qui a publié un document en PDF sur les cocktails tiki (il est obtenable moyennant l’indication d’une adresse mail).

  • 4,5 cl de pisco (Demonio de los Andes)
  • 1,5 cl de rhum blanc jamaïcain Wray & Nephew Overproof
  • 1,5 cl de falernum (recette maison)
  • 2,2 cl de jus de citron
  • 1,5 cl de liqueur de poire (Xanté)
  • 1,5 cl de liqueur d’abricot (Merlet)
  • 1 trait de bitters à l’orange (The Bitter Truth)
  • 6 cl d’eau pétillante
  • de la menthe et un zeste de citron pour décorer

Verser tous les ingrédients sauf l’eau pétillante dans un shaker rempli de glaçons et secouer. Filtrer dans un verre collins rempli de glaçons (ou un mug tiki). Ajouter l’eau pétillante et décorer d’un brin de menthe et d’un zeste de citron.

Difficulté: **** beaucoup d’ingrédients différents pas toujours aisés à trouver, à moins de chercher sur le net. Je ne conseille pas la liqueur de poire Xanté qui a un goût fort artificiel – la liqueur de poire Marie Brizard que je possédais auparavant était bien meilleure et je suis certaine que d’autres marques comme Merlet ou Giffard en produisent de bonnes également. Le rhum blanc Wray & Nephew est vraiment spécial et non remplaçable (à moins d’aller dans des rhums d’une gamme supérieure comme ceux de Rum Nation). C’est une bouteille qui servira dans de nombreux cocktails tiki et une bonne base pour des infusions.

Goût: le mélange est un peu bizarre et dominé par la poire et l’abricot qui ont un goût de bonbon, même si le rhum apporte une note alcoolisée. Je ne suis pas tombée sous le charme de ce cocktail et il n’entrera pas dans la catégorie de mes favoris ! C’était l’occasion par contre de ressortir mon mug Papou de Cheeky Tiki.