Turkish Mule

Turkish Mule

Si j’avais demandé à Sylvain un peu de sa liqueur de yaourt, c’est parce que je me souvenais avoir vu une recette avec cet ingrédient dans Cocktail now de Julien Escot. Il y propose le Turkish Mule, créé en 2014 par Sami Mersel qui a travaillé dans son bar de Montpellier, le Papa Doble.

  • 5 cl de gin (Beefeater London dry gin)
  • 3 cl de liqueur de yaourt (Bols)
  • 2 cl de jus de citron frais
  • 2 cl de shrub au concombre (voir ci-dessous)
  • 5 cl de ginger beer (Fentiman’s)
  • pour la garniture, d’après la recette originale: loukoum et pétale de rose

Verser tous les ingrédients sauf la ginger beer dans un shaker rempli de glaçons. Secouer vivement et filtrer dans un verre rempli de glaçons. Compléter avec la ginger beer et garnir, d’après la recette, d’un loukoum et de pétales de roses. Je n’avais pas le premier mais j’ai utilisé un sachet de mélange pour gin tonic à la rose et à la framboise (Pipa raspberry rose)

Goût: un cocktail frais aux notes de gingembre et de concombre, très laiteux mais où le yaourt ne domine pas. Intéressant, probablement un des meilleurs avec cette liqueur mais pas transcendant non plus. Le temps que je fasse une photo convenable, le mélange s’était dissocié, faisant remonter le shrub et la liqueur de yaourt à la surface.

J’arrête là mes essais avec la liqueur de yaourt, à moins que quelqu’un me conseille une recette inédite.

Shrub au concombre (je retranscris la recette du livre, mais j’ai évidemment diminué les proportions dans ma propre version):

  • 1/2 concombre émincé mais non épluché
  • 70 cl de sirop de sucre
  • 20 cl de vinaigre de cidre

Placer tous les ingrédients dans un mixeur électrique et réduire en purée liquide en mixant pendant 30 secondes. Filtrer le mélange à travers une passoire fine.

El Dorado

Eldorado

J’ai continué mon exploration des cocktails contenant de la liqueur de yaourt et j’ai préparé l’El Dorado que j’ai trouvé sur le site de Bols. Il y est décrit comme la combinaison de l’or des Caraïbes – le rhum – et de l’or blanc d ela liqueur.

  • 3 cl de liqueur de yaourt Bols
  • 3 cl de rhum vieux (Original Dark Plantation)
  • 1,5 cl de Pedro Ximenez Sherry
  • 2 traits de bitters Angostura

Mettre tous les ingrédients dans un shaker avec des glaçons et secouer vivement. Filtrer dans un verre à martini ou à cocktail refroidi.

Difficulté: ** rien de très compliqué – dommage qu’il n’y ait pas plus d’indication sur le rhum utilisé

Goût: autant le dire de suite, j’ai trouvé ce cocktail assez imbuvable. La liqueur de yaourt domine, colle dans la bouche et ruine le bon rhum qu’on y a ajouté. Le sherry ne se repère qu’à peine. De plus, avec le temps, le mélange se dissocie et n’est plus très beau à voir. Je compte encore tester une recette avec cette liqueur mais après, je pense que cela suffira !

 

Caribbean Mother’s Milk

Caribbean Mother's Milk

Récemment, Sylvain m’a donné une vingtaine de centilitres de liqueur de yaourt Bols, au goût laiteux, sucré et de… yaourt. Elle n’a rien d’exceptionnel et je ne l’aurais probablement pas achetée mais ma curiosité était piquée et j’y ai trouvé l’occasion de créer un ou plusieurs cocktails. Cette liqueur a été conçue à l’origine pour le marché chinois qui était à la recherche de produits alcoolisés à base de lait et lancée simultanément en Russie, en Irlande et en Bulgarie.

La recette vient du site Make me a cocktail:

  • 1 oz (3 cl) de rhum blanc (Havana Club Añejo 3 años)
  • 1 oz (3 cl) de rhum à la noix de coco (Malibu)
  • 1 oz (3 cl) de liqueur de yaourt Bols (Bols Yogurt Liqueur)

Mettre tous les ingrédients dans un shaker avec des glaçons et secouer vivement. Filtrer dans un verre à cocktail et saupoudrer de la poudre de cannelle ou, comme dans mon cas, de la poudre de cacao.

Difficulté: *** à vrai dire, à moins que vous n’adoriez le yaourt, je ne conseille pas vraiment l’achat de cette liqueur. Elle plus quelque chose du dessert que de l’apéritif, et d’ailleurs, le cocktail fait très dessert. De même, le Malibu ? C’est so eighties !

Goût: ces trois ingrédients sont fait pour s’entendre mais il faut aimer des cocktails de dessert au goût laiteux et coco. On arriverait quasi au même résultat en omettant la liqueur de yaourt et en utilisant du Batida ou de la crème de coco.