Caribbean Mother’s Milk

Caribbean Mother's Milk

Récemment, Sylvain m’a donné une vingtaine de centilitres de liqueur de yaourt Bols, au goût laiteux, sucré et de… yaourt. Elle n’a rien d’exceptionnel et je ne l’aurais probablement pas achetée mais ma curiosité était piquée et j’y ai trouvé l’occasion de créer un ou plusieurs cocktails. Cette liqueur a été conçue à l’origine pour le marché chinois qui était à la recherche de produits alcoolisés à base de lait et lancée simultanément en Russie, en Irlande et en Bulgarie.

La recette vient du site Make me a cocktail:

  • 1 oz (3 cl) de rhum blanc (Havana Club Añejo 3 años)
  • 1 oz (3 cl) de rhum à la noix de coco (Malibu)
  • 1 oz (3 cl) de liqueur de yaourt Bols (Bols Yogurt Liqueur)

Mettre tous les ingrédients dans un shaker avec des glaçons et secouer vivement. Filtrer dans un verre à cocktail et saupoudrer de la poudre de cannelle ou, comme dans mon cas, de la poudre de cacao.

Difficulté: *** à vrai dire, à moins que vous n’adoriez le yaourt, je ne conseille pas vraiment l’achat de cette liqueur. Elle plus quelque chose du dessert que de l’apéritif, et d’ailleurs, le cocktail fait très dessert. De même, le Malibu ? C’est so eighties !

Goût: ces trois ingrédients sont fait pour s’entendre mais il faut aimer des cocktails de dessert au goût laiteux et coco. On arriverait quasi au même résultat en omettant la liqueur de yaourt et en utilisant du Batida ou de la crème de coco.

Thai Zeed

5fd02b8418682d70814faadaf3e3d28e_zpsanr3ytyt

Même si les arbres prennent leurs couleurs automnales et que les feuilles rougissantes tombent peu à peu, je vous propose un cocktail estival, voire tropical. En préparant le Fishtank Cocktail m’est revenu à l’esprit un cocktail partant d’une idée similaire, le Thai Zeed. Ce n’est pas la soupe pho vietnamienne qui est à l’honneur ici mais bien le tom yam, la soupe thaïe à base de lait de coco. Le créateur du cocktail, Ben-David Sorum s’est inspiré du piment et de la Thaïlande. D’origine suédoise, il a été formé comme chef mais a préféré œuvrer au bar pour rencontrer les gens, d’abord en Suède, à Halmstad, une station balnéaire chic. Au départ, il a joué au Tom Cruise pour séduire les dames mais a très vite appris à mieux préparer les cocktails, devenant manager du bar et créant des boissons originales. Recherchant de nouveaux défis, il a rejoint son frère en Australie mais a été vite déçu de la scène locale et est parti pour Bangkok. Là, il s’intéresse aux produits locaux et concocte de nouvelles recettes inspirées par le pays. Il travaille dans divers bar, devient consultant pour le groupe d’hôtels Raffles, co-écrit un livre de recettes de cocktails et est aujourd’hui un des fondateurs des bars Lady Brett et U.N.C.L.E où il continue à expérimenter avec de nouvelles techniques et ingrédients. Le Thai Zeed est surprenant au premier abord et malgré certains ingrédients quelque peu démodés, c’est un excellent cocktail.

La recette se trouve dans Tipple thai. Creative cocktails inspired by thai fruits, herbs and alcohol

  • 3 cl de vodka infusée tom yam (recette ci-dessous)
  • 3 cl de Malibu (rhum infusé à la noix de coco)
  • un demi citron vert
  • 1 cl de sirop de sucre
  • limonade (sans doute du Sprite à la base, mais cela vaut la peine de choisir quelque chose de meilleure qualité, comme la Victorian lemonade de Fentiman’s)

Écraser le demi citron vert au fond d’un shaker, ajouter les autres ingrédients sauf la limonade. Secouer vivement avec des glaçons et verser dans un verre collins ou highball. Compléter avec la limonade et décorer avec un piment rouge et une rondelle de citron vert.

Vodka tom yam (proportions pour une bouteille de 70 cl qu’il est évidemment possible de diviser)

  • 3 piments thaïs légèrement incisés pour mieux diffuser leur goût
  • 5 feuilles de citronnier kafir
  • 4 tranches de gingembre
  • 2 ou 3 brins de coriandre
  • 1 tige de 15 cm de citronnelle / lemongrass
  • 1 bouteille de vodka (de base)

Mettre tous ces ingrédients dans une carafe d’un litre et laisser reposer environ une semaine à température ambiante puis filtrer.

Difficulté: *** il faut préparer la vodka infusée, ce qui prend évidemment un peu de temps et encore posséder du Malibu, ce rhum à la noix de coco passé de mode.

Goût: complètement étonnant, ce cocktail fait penser à une soupe tom yam thaïe, avec son goût piquant, citronné et de noix de coco.

Lei Lani Volcano

2f047ed4967813145a452a7d87ba4aff_zpswkzq8rpb

Dans un bar, il y a souvent de vieux ingrédients qui ne sont plus beaucoup utilisés. Le Malibu, rhum aromatisé à la noix de coco, est un de ces ingrédients chez moi. Populaire pendant les années noires pour le cocktail, pendant la période où ils étaient très chimiques et trop sucrés – les années 70 et 80 donc -, ce rhum est cependant encore présent dans tous les supermarchés. Aujourd’hui, des distilleries plus fiables au point de vue goût en produisent aussi, comme Clément. Mais voilà, que faire avec mon Malibu ? Une recherche dans l’application Total Tiki m’a proposé quatre recettes et j’ai sélectionné le Lei Lani Volcano parce que j’avais justement du jus de goyave. Cette recette était préparée au Polynesian Village Resort du Walt Disney World d’Orlando, dans les années 1970.

La recette – aussi publiée dans Jeff Berry, Beachbum Berry remixed:

  • 3 oz (9 cl) de jus de goyave (Delhaize)
  • 1,5 oz (4,5 cl) de jus d’ananas non sucré (Delhaize)
  • 0,75 oz (2 cl) de jus de citron vert
  • 0,25 oz (0,7 cl) de sirop de sucre (on pourrait sans doute l’omettre)
  • 2,5 oz (7,5 cl) de rhum à la noix de coco (Malibu)

Mélanger dans un shaker avec des glaçons et verser sans filtrer dans un mug tiki en forme de noix de coco (ou un joli verre). Garnir d’une cerise au marasquin et d’une tranche d’orange.

Difficulté: ** tous les ingrédients se trouvent facilement – le plus compliqué est de préparer la décoration et de trouver le mug tiki (qui est totalement facultatif, évidemment)

Goût: je m’attendais au pire. Et pourtant, les goûts se marient très bien: c’est un cocktail léger, sucré (mais pas trop – le jus de citron vert est important pour la touche d’acidité) et où domine la noix de coco. Bref, un cocktail à retenir pour vider la bouteille de Malibu sans s’en rendre compte.

Et en cadeau, Bing Crosby, Sweet Leilani: