The Eliza

The Eliza

The Eliza est un cocktail créé par Devon Tarby en 2016, inspiré du French 75.

La recette vient de Cocktail Codex:

  • 1,5 cl (0,5 oz) de gin Aviation (Tanqueray Bloomsbury)
  • 0,7 cl (0,25 oz) d’eau-de-vie Clear Creek à la poire (Bestilo, eau-de-vie hongroise)
  • 0,7 cl (0,25 oz) de liqueur de cassis noir de Bourgogne Giffard (Supercassis Védrenne)
  • 1,5 cl (0,5 oz) de jus de citron
  • 1,5 cl (0,5 oz) de sirop de sucre
  • 1 trait de bitters à la lavande Scrappy’s
  • 12 cl (4 oz) de vin mousseux sec frais (prosecco)

Mettre tous les ingrédients sauf le vin mousseux dans un shaker avec des glaçons et secouer. Filtrer dans une flûte à champagne et ajouter le vin mousseux, le mélangeant rapidement avec une cuillère de bar.

Difficulté: *** divers ingrédients mais rien de très compliqué à trouver, sauf peut-être le bitter qui est moins courant mais qui pourrait être remplacé par un bitter classique (Angostura)

Goût: un cocktail frais et pétillant, au goût fruité et floral, avec de subtiles notes de poire. Personnellement, je l’ai trouvé un peu confus.

Bellini

0123b6e3594810d0b4cfb0f3f33d532b_zpslvm1q52z

Créé en 1948 par Harry Cipriani au Harry’s Bar de Venise, le Bellini est un cocktail italien assez sophistiqué. Il a été nommé en l’honneur de l’artiste du 15e siècle Iacopo Bellini dont beaucoup d’oeuvres sont teintées de rose, comme le cocktail. Le Harry’s Bar, situé près du Grand Canal, est célèbre: il était fréquenté par Ernest Hemingway, Humphrey Bogart et Truman Capote.

Ma recette vient principalement de The Joy of Mixology avec quelques éléments de Cocktail now. Gary Regan explique dans livre qu’il a reçu la recette de Giovanni Venturini, barman au palais privé des Cipriani de Venise. Il précise qu’elle contenait plus de purée de pêche et il a réduit les proportions. Julien Escot diminue encore plus la pêche et propose un ratio moitié moitié:

  • 6 cl de purée de pêche blanche (voir ci-dessous)
  • 10 cl de prosecco frais

La purée de pêches blanches (ou pêches de vigne) se prépare en mettant la chair avec la peau dans un blender, avec une cuillère à café de jus de citron, une cuillère à café de sucre (ou plus si nécessaire) et deux ou trois glaçons. Mixer jusqu’à l’obtention de la purée.

Verser la purée dans la flûte à champagne puis rajouter lentement le prosecco tout en remuant pour que les ingrédients se mélangent bien. Le prosecco a tendance à mousser au contact de la purée, il faut donc prendre son temps et le verser à son aise. Julien Escot propose de filtrer le mélange, ce qui rend le cocktail plus transparent.

Difficulté: *(*) un cocktail basique avec seulement deux ingrédients mais saisonnier et qui  nécessite la fabrication d’une purée.

Goût: un cocktail rafraîchissant et léger, idéal pour l’été.