Lift your spirits

Lift your spirits

Elizabeth M. Williams & Chris McMillian, Lift your spirits. A celebratory history of cocktail culture in New Orleans: Elizabeth M. Williams et Chris McMillian racontent l’histoire de La Nouvelle-Orléans sous l’angle des boissons alcoolisées et des cocktails, partant des origines de la ville qui a toujours été un lieu de plaisir à aujourd’hui, en passant par la Prohibition qui a été difficile à accepter par les locaux. Je n’ai pas trouvé le livre passionnant et il manquait de profondeur. J’ai également regretté certains partis-pris, comme celui qui clame que le cocktail est né dans cette ville. En fait, personne ne sait vraiment où il est né et les étymologies possibles du mot sont nombreuses. Et puis le dernier chapitre parle plus de la perception de l’alcool dans la ville que des endroits où se situent les bars intéressants. Les recettes proposées sont classiques et déjà publiées dans beaucoup d’autres livres. Une déception – j’ai acquis ce livre à une époque où je me laissais tenter par de nombreux nouveaux ouvrages; depuis je suis bien plus sélective dans mes achats.

French moderne

French moderne

Franck Audoux, French Moderne. Cocktails from the 1920s & 1930s: Franck Audoux, propriétaire du bar CRAVAN à Paris, propose dans ce livre une histoire des bars à cocktails populaires à Paris et dans les lieux de villégiature pendant les années 1920 et 1930. Ce sont les années folles, de nombreux barmen américains ont quitté leur pays à cause de la Prohibition, Paris héberge une scène artistique très florissante, Coco Chanel révolutionne la mode…. L’approche d’Audoux est différente d’autres ouvrages, mettant l’accent sur l’histoire de ces lieux. Des recettes de nombreux cocktails créés à cette époque accompagnent le récit. Celles-ci utilisent souvent les mêmes ingrédients français: Cointreau, vermouth, Byrrh, Suze selon des proportions toujours changeantes. Un livre intéressant pour l’histoire qu’il raconte, sans doute un peu moins pour les recettes.

La bible des alcools

La bible des alcools

Margot Lecarpentier, La bible des alcools: Margot Lecarpentier a fondé la bar Combat à Paris et y travaille comme mixologue. Elle a réalisé ce bel ouvrage en collaboration avec Alexandre Vingtier, expert en spiritueux. Le livre présente dans une première partie les divers alcools, laissant la parole aux producteurs qui parlent de leurs coups de cœur. La seconde partie est un recueil de cocktails. Le choix de ceux-ci n’est pas très original; il a une majorité de grands classiques et quelques cocktails plus modernes. J’y ai trouvé une seule recette que je n’avais pas vue ailleurs. Chaque recette est illustrée d’une superbe photo mais les explications sont plutôt simplistes: ingrédients et marche à suivre mais aucune mention de l’origine ou de l’histoire du cocktail, ce qui fait de grandes pages très vides dans le livre. Heureusement, la première partie est bien plus passionnante. Un très beau livre au contenu un peu décevant.

Aperitif

Aperitif

Kate Hawkings, Aperitif: l’anglaise Kate Hawkings propose dans ce livre un panorama des apéritifs, du Campari au champagne, passant par le vermouth, le pastis ou le sherry. Elle décrit les origines de chacun, insérant parfois quelques anecdotes personnelles (et bien trop de mots en français qui n’ont pas été corrigés par un francophone). Elle y parle aussi d’alcools plus forts qui entre dans la compositions de cocktails. Elle présente des recettes, mais rien de très nouveau ni original – les photos sont cependant très réussies. Ce compte-rendu semble bien négatif mais ce n’est pas tout à fait le cas. Malgré ses défauts, ce livre est malgré tout source de nombreuses informations sur les apéritifs, trop souvent oubliés dans d’autres recueils.

Punch

d0dd06685ddb2ca818ffefa3840e4b24David Wondrich, Punch. The delights (and dangers) of the flowing bowl: avant le cocktail, il y avait le punch ! David Wondrich raconte l’histoire de ces breuvages mêlant alcool, sucre, eau et agrumes, inventés probablement par les marins de la Compagnie des Indes Orientales au début du 17e siècle. Ces grands bols de boisson alcoolisée trouvent vite du succès dans les tavernes britanniques, puis traversent l’océan et deviennent tout aussi populaires dans les Etats-Unis naissants. L’auteur se base sur des sources historiques, des coupures de journaux et des extraits de livres, romans et récits et propose une quarantaine de recettes originales de l’époque, avec des explications pour les recréer aujourd’hui. Un livre passionnant qui raconte une dimension oubliée du passé.

Meehan’s bartender manual

Jim Meehan’s bartender manual

Jim Meehan, Meehan’s bartender manual: Jim Meehan, déjà connu de l’excellent livre de recettes du PDT, propose ici un ouvrage qui se veut un manuel de base pour les barmen. Il y a parle longuement de la création et l’organisation d’un bar à cocktail – la partie sans doute la moins intéressantes pour les non-professionnels – quoiqu’il y ait quelques pages expliquant comme installer un bar à la maison. Ensuite, le livre est divisé en divers chapitres parlant des alcools importants, leur histoire, leur origine et leur fabrication, le tout complété par des recettes classiques et plus modernes, illustrées de belles photos. Enfin, une dernière partie est consacrée aux relations avec les clients, ce qui à nouveau m’a semblé moins intéressant dans mon cas. Malgré la qualité indéniable de ce livre, je n’y ai trouvé que peu de choses qui peuvent me servir mais c’est dû au fait que j’ai déjà lu pléthore de livres sur les cocktails. Par contre, il résume parfaitement bien les bases et est un outil important pour les personnes qui désirent ouvrir un bar mais aussi pour l’amateur qui souhaite apprendre plus sur les différents alcools ou qui souhaite réaliser des classiques.

Spritz

5ca64e1d7aec8f8847462dd008365d95_zpsdpxqkdem

Talia Baiocchi & Leslie Pariseau, Spritz. L’aperitivo culte. Cocktails & cicchetti à picorer: ce livre raconte l’histoire d’un seul cocktail, le spritz. Très à la mode aujourd’hui, il voit le jour dans les premières décennies du 20e siècle en Italie et combine des ingrédients locaux: prosecco, bitter et eau gazeuse. Les auteurs ont rassemblé 80 recettes s’inspirant de celle de base, parcourant les bars (essentiellement américains) et présentant de nouvelles idées très contemporaines. Elles proposent également quelques recettes de cicchetti, des petits plats à déguster tout en sirotant son cocktail. Un livre intéressant mais certainement pas essentiel, et dont la traduction française m’a quelque fois fait lever un sourcil. Mais sans doute est-ce juste moi qui tique à la traduction de « still wine » par « vin tranquille » alors que c’est tout à fait usité. C’est aussi le premier livre où j’ai vu partout des petits ® à côté d’alcools précis. Était-ce vraiment nécessaire ?