Mojito thaï

Mojito thaï

Ce mojito thaï n’a pas grand chose d’un mojito: il n’y a ni menthe ni rhum. Créé en 2006, c’est le cocktail signature de Christopher Gaglione, un barman qui a travaillé dans de nombreux hôtels parisiens et qui officie aujourd’hui au Solera, sur la Rive Gauche de Paris. Il aime travailler avec des produits frais et est un grand amateur de crème de pêche de vigne. Pour ses cocktails estivaux, il utilise souvent le procédé de l’infusion, préparant ses boissons à l’avance. C’est le cas de ce mojito thaï.

La recette vient du livre qu’il a écrit pour Les Editions de l’Epure, Les cocktails d’été. Dix façons de les préparer:

  • 5 cl de gin (Beefeater)
  • 3 cl de crème de pêche de vigne (Monin)
  • 1 cl de sirop de sucre de canne
  • 2 cl de jus de citron vert
  • 8 cl de tonic water (Fever Tree Indian Tonic)
  • 3 gouttes d’Angostura bitter
  • 5 fines tranches de nectarine
  • 5 fines tranches de pêche blanche
  • 3 branches de basilic thaïlandais
  • 4 longues et fines tranches de gingembre frais
  • 1 long zeste d’orange

Mélanger les éléments liquides et secouer pour obtenir un mélange homogène (je n’ai pas secoué le tonic, je l’ai rajouté par la suite). Mettre les fruits et condiments dans une carafe à infusion puis y ajouter le liquide. Laisser infuser au frais pendant 4 heures puis servir (avec des glaçons).

Difficulté: ** (**) les ingrédients ne sont pas compliqués à trouver mais il y en a beaucoup et il faut prévoir son cocktail à l’avance. Bref, il faut du temps et de la patience.

Goût: un cocktail estival, frais, fruité mais aussi légèrement épicé et amer. J’ai regretté l’absence du pétillant (même sans secouer le tonic dans le mélange de base, il perd ses bulles pendant le long temps d’infusion).

Mojito thaï

Mojito thaï

Mojito thaï

Advertisements

Get Buck in Here

Get Buck in Here

Un cocktail frais, proposé par les barmans de l’Experimental Cocktail Club de Chinatown à Londres pour offrir une alternative au gin tonic mais qui est inspiré du gin buck classique (un buck est un cocktail combinant alcool et ginger ale).

La recette est tirée d’Experimental Cocktail Club:

  • 2,5 cl de gin Hendrick’s (Quaff Magazine propose une recette au Tanqueray)
  • 2,5 cl de Suze
  • 1 cl de jus de citron
  • 6 traits d’absinthe (Duplais)
  • ginger ale Fever Tree pour compléter (Fentiman’s – je n’avais plus de Fever Tree)
  • zeste de pamplemousse pour décorer

Mettre les ingrédients – sauf le ginger ale – dans un shaker avec des glaçons et secouer (une bonne règle est de compter 10 allers-retours). Filtrer dans un verre collins rempli de glaçons, compléter avec le ginger ale et décorer d’un zeste de pamplemousse.

Difficulté: *(*) plusieurs ingrédients à combiner mais tous sont trouvables en supermarché (au Delhaize en tous cas !), à part peut-être une vraie absinthe qui pourrait être remplacée par quelques gouttes de pastis (c’est ce que faisaient les barmans américains pendant la période ou l’absinthe était illégale).

Goût: un cocktail frais et complexe au goût un peu amer de la gentiane (il faut aimer) et qui laisse transparaître les notes herbacées du gin et de l’absinthe, complétés par les arômes du zeste de pamplemousse

Spicy Strawberry

f8ffe0c42600c931a9c173361b6ce69a

Un cocktail d’été rouge et piquant ? Voici le Spicy Strawberry, que j’ai créé ce samedi pour me rafraîchir après une journée de fortes chaleurs. Mon inspiration vient du Aloha Strawberry de Helene Tiare Olsen, dont je suis le blog A mountain of crushed ice depuis des années et qui est une référence pour les cocktails tiki et les rhums. Je n’avais pas les mêmes ingrédients à disposition mais j’aimais l’idée d’associer piment et fraise. Je voulais un rhum au goût fort et j’ai donc choisi un rhum agricole. Voici ma recette:

  • 4 cl de rhum ambré (Saint-James – monter la quantité à 6 cl ne ferait pas de tort. A cause de la chaleur, j’ai préféré ne pas abuser d’alcool.)
  • 1,5 cl de jus de citron vert pressé
  • 1,5 cl de Pimento Dram (The Bitter Truth – une liqueur à base de piment de la Jamaïque)
  • 4-5 fraises réduites en purée
  • 20 cl de ginger beer (Fever Tree)
  • de l’Angostura

Mélanger tous les ingrédients sauf la ginger beer dans un grand verre de type « hurricane », ajouter des glaçons, ajouter la ginger beer et quelques traits d’Angostura. Décorer avec quelques feuilles de menthe (et une fraise entière).

Difficulté: *** Pour commencer, il faut que ce soit la saison des fraises ! Je suppose cependant que le cocktail est réalisable avec des fraises surgelées. Ne remplacez pas la ginger beer par de la ginger ale, cette dernière est beaucoup moins piquante, or c’est l’effet recherché dans le cocktail. Quant au Pimento Dram de The Bitter Truth, je l’ai commandé chez Bier- en Wijnhuis à Bertem. Une alternative pourrait être la liqueur Mangalore de Giffard, à base de piment, cannelle et cardamome. A essayer !

Goût: frais ! de la fraise qui se marie au gingembre, un peu de chaleur du rhum mais pas trop et surtout un fin légèrement piquante. Un cocktail pour les jours chauds.

c82815ff0574e53306bcab9b2e5ac157